sema de merde

Bordel,

Nicolas Bedos a eu une semaine pourrie ! Il n’a pas vu la mienne. Attends je te raconte !  …

Lundi, je n’ai pas croisé Nicolas Bedos dans les rues normandes ni même un autre trublion qui aurait pu égayer mon quotidien. J’ai croisé la pluie, les rafales, le froid, le brouillard, la grisaille, la tornade et la bouillasse !

Mardi, j’ai rencontré une voiture banalisée en sortie de ville qui m’a flashée à 52,5 km/heure … morbleu, mortichiotte quelle horreur !! MOI hors la loi ! On  ne peut rien faire contre la tirelire d’état ! Ah c'est de la prévention ! L'état renfloue sa tirelire vide !  Mais l'état c'est MOI ! C'est pô juste.

Mercredi, flûte alors, mon collant  à 15  dollars troué à peine sorti de ma Deudeuche polishée par l’air marin et les goêlles !! J’ai enchainé par une chute quasi mortelle !!   Ah merci chères nouvelles chaussures ! Trois mois de salaire pour des semelles patineuses!  Je vais porter plainte.

Jeudi, mon  patron me harcèle pour que je retrouve mon téléphone portable, il ne comprend pas que je sois si longue pour mettre la main dessus ! Nom d'un chameau sans bosse, c'est bien le principe de la perte : c’est bien que nous n’avons aucune idée à savoir ou l'objet  a pu se volatiliser ! C’est logique ou je deviens chèvre ??

Vendredi,  le taux de chômage ne cesse de croître. Parfait je vais bientôt passer par la case DEPART : Pôle-emploi ! Histoire de relever les statistiques ! Grande joie !   Une de plus au compteur !! 

Samedi,  j’ai voulu me détendre, mais j’ai découvert que  vouloir n'est pas pouvoir...

Dimanche, dimanche, dimanche…..je suis pressée d’être à lundi pour oublier cette semaine de merde que je viens de passer !

Alors, Monsieur Bedos fils, j’espère que pour une fois votre  semaine fût bien plus pourrie que la mienne.                                                                                                                                                         Nina Solal

  Copyright © ninasolal.com. Tous droits réservés à son auteur , Toute reproduction interdite.