Ghost reader

 Bonjour à tous les lecteurs et lectrices

Convaincus, septiques, désabonnés, hurluberlus, blasés, fatigués, enjoués…en cours de lecture …

J’avais envie de vous expliquer un peu le contexte, de cette mise en ligne des brèves de Nina Solal, et vous présenter June « la Ghost Reader ».

Un jour vous passez le cap de vous confronter à la lecture du public, des commentaires qui vous boostent aux plus grinçants. Ceux qui vous encouragent, ceux qui vous regardent avec un scepticisme déconcertant, ceux qui vous exhortent à dépasser le trouillomètre. Il faut alors assumer ses contentements et ses déceptions… Toutes ces énergies ne font que décupler l’inspiration « la libre expression ». Elle est influencée par mon quotidien, l’actualité, l’imagination romancée.  Une finalité pour Nina Solal & June : partager, ni plus ni moins sans savoir où cette aventure nous mènera et si elle prendra fin.  

Nous devons choisir lors de la création du blog un registre, je n’ai pas trouvé celui qui me convenait, j’ai dû y aller par déduction : entre « Humour » et « Inclassable ». Sans conviction,  ce n’est peut-être pas drôle ? C’est subjectif, d’autant plus que certaines brèves seront tristes à mourir. Pour le côté inclassable cela pouvait paraitre prétentieux, et ne m’évoquait rien, pour le côté littéraire je me dis « faut pas déconner ! » : nous nous amusons… Pour les illustrations c’est de l’amateurisme, du fait maison.

 Enfin, cette péripétie n’existerait pas sans June !  Je dois vous la présenter :

June c’est mon acolyte, une fille en or massif, rencontrée en 2014 dans des circonstances de vie tourmentées, changeantes.  Un moment de ma vie où j’ai pris un tournant ! C'est peu de le dire!!  Un virage en tête d’épingle ! J ’étais enfin en capacité de prendre les rênes pour diriger ma chariotte,  ma carcasse où bon me semblait aller…. !!  

Le jour où j’ai vu June un peu comme dans les scènes américaines romantiques à deux balles, j’ai su que ce serait une belle rencontre. Nous n’avions pas le choix, nous nous retrouvions dans la même piaule. Car June et Nina ce sont rencontrées sur les bancs d’un Campus Caennais à un âge où normalement les études sont terminées depuis longtemps! La bonne nouvelle !!!

June, une brune au tempérament bien trempé ! Tu ne l’approches pas comme ça ! Elle observe du haut de ses 1,65 m ! Toujours parée de ses lunettes sur le nez, un regard brun, irisé d'un noir expressif. Il ne s’agirait pas de déconner. June a un style bien à elle, ses pieds sont très sensibles et ont besoin d’être constamment à l’abri d’éventuels chocs, donc elle varie entre ses docs Martens, et ses Converses. June aime être à l’aise dans ses Basquets, ses orteils prônent l’égalité des chances, comme June est Humaniste dans l’âme elle obtempère. June a bien quelques chaussures à talon … Seules les boites à chaussures en profitent.

Ses jambes fines sont recouvertes de jeans bien coupés histoire de mouler son petit cul sexy. June aime mettre des gilets, des basiques, des tuniques et n’aime pas quand ses seins deviennent trop gros ni quand ses cheveux s’ébouriffent après sa douche ! Mieux vaut ne pas être dans les parages !!! … Si tu regardes bien tu peux constater une fumée blanche verticale qui sort de ses oreilles, et de ses narines quand quelque chose la contrarie…

En 2014, June aussi prenait un virage abracadabrant à tête de trombone !!!  June et moi cette année-là, avons « accouché » dans la douleur. Une amitié a pu éclore ! A travers des larmes, des litrons de binouze, des crises de rire, des mètres d’analyse de texte et de triturage de cerveau…

En 2015, June boit toujours autant de binouzes,  s’empafe  toujours des Kms de boulot sans râler et sans angoisser ! Hum hum… June est très sereine de nature …

Le tout agrémenté d’ amour, de rigueur, d’écoute et de générosité !  June apporte un regard  critique, c’est "mon crayon droit", un coach, une femme talentueuse qui traverse les tempêtes sans perdre de vue son phare fluorescent!

Derrière sa carapace  June est d’une hypersensibilité à renverser une fouille archéologique. Et à la fois, elle est pourvue d’une poigne de fer quand il s’agit d’être là ! De défendre ses valeurs, ses amours, ses idées, et toute forme d’injustice. Mieux vaut ne pas mette June en colère c’est surprenant ! Un éléphant ne ferait pas le malin !

June aime les livres depuis la nuit des temps !! Elle a été  une libraire passionnée, déchue de cet amour de par la crise qui, pour son cas,  a eu bon dos ! Je n'en dirai pas plus... Cinq ans d’études, de l’engouement, un salaire à pouffer de rire et un suppositoire : licenciement économique BOUM  !!  En pleine face …

June aime se balader où l’envie la portera. Sa famille est son trésor national, sans oublier son affection pour les artistes. Elle apprécie « les hommes les vrais », qui te collent contre le mur et t’envahissent de douceur.  Les hommes pourvus de testostérones  et de neurones fonctionnels …  June n’aime pas les mâles qui font encore du coloriage …

June vous annonce qu’elle met son grain de sel, j’ajouterai aussi les épices, la force,  la disponibilité, et le soutien nécessaire qui crée une équipe, et stimule l’énergie, l’inspiration. June MERCI… !! Merci !

PS : J’ai réservé une pompe à bière pour notre prochaine soirée et un massage s’intitulant « gorille dos argenté » je me roule par terre en imaginant ta tête outrée par tant d’ignominie!! 

                        Nina Solal

 

June, "The Ghost Reader" :

 « Je suis la lectrice "assidue" des brèves de Nina.  Une adepte des bonnes tournures qui font mouche; pour réfléchir, se rebeller, sourire, rire...

Je suis celle qui met son "petit grain de sel" et qui participe à sa manière à ce blog enthousiasmant ! » June 

Copyright © ninasolal.com. Tous droits réservés à son auteur ,Toute reproduction interdite.